..



Bim!

le jeu anti-cancer

Spécial première S.
Après avoir étudié toutes sortes de sales maladies comme la myopathie ou le diabète, le programme stipule qu'il faut se pencher sur le cancer.... C'est gai les SVT!!!
Heureusement, pour éviter de déprimer, le professeur Noyau vous a concocté un petit jeu à fabriquer soi-même pour comprendre comment  apparaît un cancer : l'influence de l'environnement qui fait muter des gènes.

Fabrication :

commencer par télécharger le fichier pdf à imprimer.

La première planche permet de réaliser 19 « jeux de gènes », pour 19 joueurs. On peut donc faire 3 groupes de 6 joueurs.

La seconde planche comprend 24 cartes. Elle est à imprimer au moins deux fois pour un jeu à 4-6 joueurs.

Imprimer sur du bristol que l'on couvre d'un film plastique pour une meilleure durée.

Règle du jeu :

chaque joueur dispose devant lui ses 10 gènes face cachée et mélangés.

Les cartes sont au milieu. Chacun son tour, un joueur pioche une carte :

Les mutations qui touchent les gènes « normaux » (jaunes) n'ont pas de conséquences.

Le cancer est déclaré lorsque l'on a quatre gènes mutés : 3 oncogènes (rouges) et un anti-oncogène (verts) ou deux de chaque. Le dernier qui attrape le cancer a gagné.


Quelques explications :

Le cancer est une maladie causée par  le développement exagéré de tumeurs, c'est à dire d'amas de cellules devenues aanarchistes à la suite de mutations: ne répondant plus aux injonctions du corps, elles font se qu'elles veulent et se multiplient  à leur guise.

En général, les tumeurs sont éliminées par divers moyens de défense ou, au moins circonscrites. Hélas, parfois, le corps se laisse déborder par  une sale tumeur plus agressive que les autres : c'est le cancer.  pour le soigner, on empoisonne le corps (chimio ou radio-thérapies) en espérant que la tumeur meure la première. ça réussit dans  2 cas sur  3.

les mutations à l'origine d'une tumeur sont soit spontanées, soit causées par des agents mutatgènes extérieurs. C'est ce que représentent les cartes marquées du sigle : toxic

Le corps se défend d'autant mieux qu'il est  "en équilibre", c'est à dire bien nourri,  actif et psychiquement stable.  C'est ce que représentent une partie des cartes marquées du sigle  : .

les gènes :

gènes cancer

Bim est un gène impliqué dans l'apoptose, c'est à dire le suicide cellulaire. Normalement inactif, il se réveille lorsque la cellule dysfonctionne suite à des mutations malencontreuses (ou d'autres raisons). Il permet donc l'autodestruction des cellules tumorales... mais s'il mute?...

P53 est une gène impliqué dans la réparation de l'ADN  et peut bloquer le cycle mitotique -juste avant  la phase S. Il empêche donc le développement d'une tumeur Mais s'il mute (c'est le cas dans plus de 50% des cancers)?

Les oncogènes (onco=tumeur)  sont des gènes actifs  particulièrement dans les fonctions "sociales " de la cellule -celles qui font que la cellule travaille pour la communauté, répond aux messages... - donc, si  ces gènes mutent, devienent inactifs, ils contribuent à l'anarchisation de la cellule.  Celle-ci devient probante à la suite de plusieurs mutations de ce type de gènes.

Une tumeur a donc plus de probabilité de se développer si ces cellules on eut plusieurs mutations d'oncogènes et de gènes anti-tumoraux. C'est en tout cas de que montre l'analyse de la plupart des tumeurs cancéreuses. C'est aussi ce que veut illsutrer ce jeu : des mutations qui surviennent aléatoirement -tirage au sort- , s'accumulent  à cause d'agents extérieurs -cartes rouges-  et d'un défaut d'équilibre interne -cartes noires. On perd si on a plusieurs mutation d'oncogènes (rouges) et de gènes anti-tumeurs (verts).


les agents mutagènes :

Voici diverses substances qu'il est déconseillé d'avaler ou de respirer.  Ces produits se rencontrent dans  des solvants, des peintures, tous ce qui est issu du pétrole, les déchets. On en trouve des résidus dans les aliments (dioxine, pesticides, métaux lourds...).
Les radiations fortement énergétiques endommagent facilement les ADN.  Le radon est un gaz issu de la croûte terrestre particulièrement abondant dans les régions granitiques (où il est conseillé d'habiter des maisons bien aérées.).  Pour ne pas faire de jaloux on a construit les centrales nucléaires dans les autres régions...
Les ultras-violets du soleil pénètrent les premiers millimètres de la peau -jusqu'au derme) et peuvent y endommager les gènes. En même temps, ces rayons sont nécessaires... il suffit de ne pas en abuser!
Voilà différentes sources de micro (voire nano) particules qui vous pénètrent les poumons très facilement et entrent sans crier gare dans les cellules pour les abîmer.
Le stress est, à la longue source de déséquilibre, de baisse des défenses et donc d'augmentation de la vulnérabilité du corps face aux tumeurs -et à d'autres problèmes.


les "protections"
C'est ce qu'on a de mieux pour gérer son stress. Des études on montré que les gens optimistes, qui rient beaucoup, vivent plus longtemps en meilleure santé...
L'activité physique, tant qu'elle ne devient pas une contrainte ou une souffrance, est bonne pour tout.  Le corps, comme le cerveau, ne s'use que si l'on ne s'en sert pas (ou si l'on en abuse).
La nourriture bio ou, au moins, peu chargée en pesticides (celle du petit producteur du coin respectueux de la nature et des plantes, pas celle du supermarché) permet de limiter le contact et donc l'accumulation des substances  citées plus haut.
Ces substances naturelles présentes dans les fruits, légumes, graines complètes café et chocolat (et le vin rouge) semblent avoir les meilleurs effets protecteurs, sans que l'on sache très bien comment ça marche.
Contre le soleil, rien ne vaut un bon t-shirt et un parasol... sinon, de la crème solaire..
.Ce médicament ancien, peu cher est ce qu'on a trouvé de mieux comme protecteur anti-cancer (entre autre). Mais il n'est pas dépourvu d'effet secondaire.  Et puis il vaut toujours mieux ne pas prendre de médicament du tout...
Si vous voyez des gens habillés comme ça dans votre entourage, il faut vous inquiéter...

























Le journal

drosophile8
Découvrez Drosophile, le journal de l'UTlP
Abonnez-vous
télécharger le numéro 1


L'université de Trou-les pommes       le professeur Noyau    usage des images     écrivez-nous